HISTOIRE

Du Mac Do à l'Après M

Une promesse oubliée  

Au début des années 90, Mc Donald’s souffre d’une mauvaise image dans l’opinion publique européenne, suite à la remise en cause de la qualité de ses produits, ou de ses conditions de travail en Angleterre.

La firme multinationale décide alors de poursuivre son expansion en Europe en passant par la France, profitant ainsi d’une occasion de redorer son image.
Cet axe de développement s’accompagne d’une large communication autour de la création d’emplois, d’offres de formations, et surtout de la mise en place d’un système inclusif, séduisant ainsi les collectivités territoriales qui identifient un moyen de dynamiser les zones périurbaines en manque d’alternatives économiques.

A Marseille, Mc Donald’s sous l’impulsion de la municipalité s’installe en 1992 dans le 14ème arrondissement, au cœur des quartiers populaires et à proximité des grands axes routiers de la ville. L’emplacement est stratégique car il confère à la multinationale une large zone de chalandise et une situation de quasi monopole. En contrepartie le restaurant s’engage auprès de la Ville à assurer un rôle économique et sociale auprès des populations avoisinantes. L’avenir parait prometteur et l’inauguration du restaurant se fait en grande pompe.

Medias-apres-m.png

La lutte

L’idylle sera de courte durée, la recherche exponentielle d’optimisation des coûts, ramène l’enseigne à ses maux originels. Oubliant sa promesse sociale, le Mc Donald’s Saint-Barthélemy se heurte aux revendications des salariés et à une forte mobilisation syndicale.

S’en suit une longue période de lutte sociale et judicaire, rythmée par de multiples tentatives de manipulations, d’intimidations et de sacrifices.

La pugnacité des salariés permet de belles avancées sociales, comme l’obtention d’un 13ème mois, d’une mutuelle, d’un comité d’entreprise, une amélioration des conditions de travail… des dispositions inédites pour l’enseigne que les marseillais ont pris le soin de partager avec leurs homologues dans une lutte syndicale hexagonale. Les retentissements sont internationaux tant sur le plan médiatique que par des réactions salariales outre-Manche et outre-Atlantique.

Mc Donald’s pris au piège de sa promesse sociale engage une démarche de cession du site de Saint-Barthélemy. La nébuleuse société Hali Food, se porte acquéreur malgré des insuffisances de moyens. La reprise par ce repreneur est interdite par le Tribunal de Grande Instance de Marseille. En décembre 2019 le Mc Donald’s Saint-Barthélemy est placé en liquidation judicaire.

WhatsApp Image 2022-08-26 at 21.29_edite

L’APRÈS M

Le début de l’année 2020 est marqué par une crise sanitaire qui plonge le pays dans une longue léthargie. Les ménages les plus vulnérables se retrouvent dans un dénuement sans précédent. A Marseille, en France, en 2020, certaines personnes n’étaient plus inquiétées par le mystérieux virus qui agitait le monde, mais simplement par la crainte de mourir de faim.

Faisant face à ce douloureux constat , les anciens salariés considérant que leur outil de travail doit être au service des habitants, les associations et habitants des quartiers marseillais ont investi un lieu familial et connu de tous afin de porter assistance à leur co-citoyens, c’est le début d’une belle aventure citoyenne, celle de l’Après M.

Apres-m-culture.png